Chapitre précédent : 21. L'autorisation du jeune




22. La position du jeune par rapport à la visite médicale scolaire
aujourd'hui


Enormément de jeunes se renseignent en cachette sur Internet pour résoudre leur
problème de phimosis, de peur que leur parent mal informé décide de les mutiler sans
leur accord alors que leur pénis : ils en sont content, qu'il est fonctionnel, et INTACT,
c'est-à-dire : On peut tout faire, et obligé de rien, rien n'est encore abîmé, leur avenir
sexuel n'est pas encore compromis.

Ils veulent être aux commandes de la capacité de leur futur sexuel.
Certains anxieux demandent ce qui va leur arriver à la visite médicale scolaire parce qu'ils
ont un phimosis, et qu'ils on peur du médecin scolaire, va-il leur faire mal, va-il
dénoncer le jeune... quelles seront les conséquences, comment vont réagir leur parents...
Certains disent aux autres d'intercepter le courrier des conclusions de la visite médicale
scolaire, et de le détruire (un courrier est si vite perdu...).

Chapitre suivant : 23. Sondage