Chapitre précédent : 47. L'environnement de la victime idéale




48. Comment évaluer un médecin spécialiste lors de la consultation pour
phimosis :


Vous parle-il des méthodes naturelles, laisser faire la nature
Vous parle-il de pommade a base de corticoïdes ?
Vous parle-il des méthodes d'auto kinésithérapie ?
Vous parle-il des dilatateurs que l'on trouve en pharmacie ?
Vous parle-il des conséquences à court terme et long terme que représente l'amputation
du prépuce (perte de sensibilité, perte de spontanéité de l'acte sexuel, dyspareunie,
relations conjugales altérées par manque de confort, kératinisation du gland...

Concernant l'opération elle même, parle t'il des risques de cette opération:

Toujours :
Des douleurs après l'intervention.
minimum 3 semaines sans relations sexuelles ni masturbations et gêne par la suite durant
une période variable suivant les individus.
Perte de la bande striée et ses 20 000 corpuscules de Meissnerqui ont une importance dans
les sensations sexuelles.
Désensibilisation du sexe
Kératinisation du gland (perte de sensibilité du gland et difficultés à obtenir l'éjaculation).

Plus rarement:
Risques de pont de peau nécessitant une petite incision
risques de pénis qui part de travers, nécessitant une nouvelle intervention
risque de douleur à l'érection
Risque de contracter des maladies nosocomiales suite à l'intervention (comme le staphilocoque
doré qui détruit les valves du coeur)
Risque anesthésique

Encore plus rarement:
fistules urètrales (fissures de l'urètre)
Sthénose urètrale jusque 4 ans après l'opération (l'urètre se reserre donnant des difficultés
à la miction.).
Nécrose du gland (mort d'une partie du sexe que l'on devra amputer).
Décès.

(Un urologue américain disait: une circoncision, c'est 100% de prise de risques)

Parle-il de différentes plasties du prépuce ?
S'il ne vous parle que d'opération, le plus vite possible, attention, soyez prudent, prenez
un autre avis.
Ne jamais prendre de décision tout de suite et encore moins directement dans le cabinet,
il faut y réfléchir à tête reposée, prendre un autre avis.