Chapitre précédent : 52. Conclusions :




53. Supplément ce que l'on a oublié de nous dire en matière de sexualité du jeune.


La prévention :

Quand votre jeune à 13, 14 ans ; mettez lui déjà dans son cartable des préservatifs,
pourquoi :
La prévention est plus efficace que des drames de familles ou des enfants laissés pour
compte parce que non désirés.
Comment faire passer l'information à vos enfants sans choquer :
Je te mets cela dans ton cartable parce que comme cela tu pourra dépanner un copain ou
une copine qui risque de faire une " bêtise ".
Charité bien ordonnée commence par sois même... il pensera directement : Il faut que
j'en garde pour moi, pour au cas où...
Le préservatif protège de tout sauf de l'amour.
On peut aussi retourner une chaise sur la table, ouvrir une pochette de préservatif et
l'enfiler sur un des pieds de chaise comme démonstration.

Ne pas mettre de préservatif dans le cartable est une attitude d'adulte inconscient et
complètement irresponsable.

Le 14 juin 2015, à l'âge de 25 ans ma fille m'a remercié pour tous les préservatifs que je
lui ai mis dans son cartable, elle m'a dit que grâce à cela, elle a pu aider plusieurs jeunes
de sa classe qui étaient dans le besoin, jeunes qui ne pouvaient pas avoir de contact de
confiance suffisant dans le cercle familial pour pouvoir avoir accès au matériel nécessaire
pour faire de la prévention de grossesse non désirée.
Elle m'a dit aussi que elle était devenue la fournisseuse officielle de sa classe en rigolant.
Je suis heureux de ne pas avoir perdu mon temps pour des actions que l'on est pas
toujours sur d'avoir été efficace.
Il faut dire que à l'époque, elle était vexée du fait de l'introduction parfois malhabile de
préservatifs dans son cartable.
Une fois de plus, le monde de l'éducation et de la médecine scolaire a été déficiente dans
ce volet .
Quel est le prix de quelques préservatifs pour éviter des drames familiaux ?
Pour les parents, : le dicton : Charité bien ordonnée commence par sois même reste
valable. Je suis heureux de ne pas avoir perdu mon temps.

Certains psychologues, et animateurs d'éducation sexuelle croient que les jeunes n'ont
pas de problème pour se fournir en préservatifs, c'est FAUX, certains par pudeur, honte
n'osent même pas en acheter dans les grandes surfaces.